Jeune femme derrière des barreaux regardant vers le ciel, avec de l'espoir dans ses yeux

Comment investir en bourse quand on est mineur (en 4 étapes) ?

Aujourd’hui dans cet article, nous allons voir comment investir en bourse quand on est mineur. Nous allons décomposer ce processus en 4 étapes, que je vais vous détailler ci-dessous.

Lorsque vous souhaitez investir en bourse, mais que vous êtes encore mineur, deux solutions s’offrent à vous, mais elles nécessitent forcément l’accord d’un de vos parents.

Par ailleurs, ces solutions ne sont viables que si vous avez au minimum 16 ans, en-dessous de cet âge, vous ne pourrez tout simplement pas investir en bourse en France.

Comment ouvrir un CTO quand on est mineur ?

Deux possibilités pour investir en étant mineur

Lorsque vous êtes mineur et que vous souhaitez investir en bourse avant vos 18 ans, vous pouvez :

  • Soit, vous pouvez demander l’autorisation d’un de vos parents dès l’âge de 16 ans pour ouvrir un compte-titres ordinaire (CTO). Ainsi, vous obtenez l’autorisation juridique d’investir en bourse.
  • Soit, vous ouvrez un CTO au nom d’un de vos parents.

Dans tous les cas, il faudra l’accord de vos parents pour investir en bourse en étant mineur.

D’une part, en tant que mineur, il peut être assez difficile de convaincre ses parents de faire l’une de ces deux démarches, surtout s’ils ne sont pas initiés au monde de l’investissement et au monde de la bourse.

D’autre part, en tant que parents, vous devez vous assurer que votre enfant est assez responsable pour gérer une partie de ses finances par lui-même.

De plus, parents comme enfants doivent être conscients des risques que représentent l’investissement en bourse et d’être conscient que le capital investi n’est pas garanti et est soumis aux fluctuations boursières.

Attendre la majorité

Sinon, à part dans ces deux cas de figure, l’âge légal en France pour investir en bourse est fixé à 18 ans. En effet, pour investir en bourse, vous devrez au préalable ouvrir un compte bancaire à votre nom, or cela n’est pas possible tant que vous êtes mineur.

Sachez que dès la majorité, il est tout à fait possible d’ouvrir autant de compte-titres à votre nom que vous le souhaitez, et cela, chez n’importe quel broker.

PEA Jeunes

Vous pouvez également ouvrir un PEA jeunes dès votre majorité atteinte. Cette enveloppe fiscale permet d’investir en bourse sans payer d’impôts sur les dividendes et plus-values, en respectant certaines conditions.

Le plafond d’investissement est fixé à 20 000€ et passera automatiquement à 150 000€, comme dans le cadre d’un PEA classique, dès que vous ne serez plus dans le même foyer fiscal que vos parents.

Dans les étapes suivantes, nous allons voir tout ce que vous devez vérifier avant d’investir le moindre euro en bourse.

Bien se former en amont

Comprendre dans quoi on investit

Pour commencer, vous allez devoir vous former un minimum en bourse si vous voulez avoir un rendement satisfaisant avec vos actions.

Le plus important quand vous vous formez et que vous investissez, est que vous devez comprendre dans quoi vous investissez.

Il est donc essentiel de comprendre le fonctionnement des marchés boursiers, de pourquoi une action fluctue à la hausse comme à la baisse, ou encore quels sont les critères d’une bonne action.

En outre, vous devez aussi vous assurer de bien comprendre le secteur d’activité des entreprises dans lesquelles vous investissez.

Car si vous détenez des actions dans une entreprise où vous ne comprenez pas ce qu’elle vend comme produits ou services, vous serez facilement perdus et vous ne serez pas comment réagir lors de la publication d’actualités concernant la société.

Les risques d’investir en bourse

Ensuite, vous devez être conscient des risques que vous prenez en investissant en bourse.

Comme je l’ai mentionné ci-dessus, votre capital n’est absolument pas garanti (contrairement à des placements comme le livret A par exemple), et vous pouvez perdre une partie importante de votre capital si vous ne savez pas ce que vous faites.

Les effets de levier en bourse

En bourse, il est même possible de perdre plus que ce que vous avez investi initialement, notamment si vous utilisez des effets de levier, qui amplifient vos pertes ou vos gains.

Par exemple, avec un effet de levier de 5, si vous avez un rendement de 10% (ce qui est déjà énorme), et que vous appliquez l’effet de levier, alors vous obtiendrez un rendement de 50%.

Cependant, si vous réalisez 10% de moins-values sur vos actions, alors avec un effet de levier, vous aurez en réalité 50% de la valeur de vos investissements.

Donc, si vous utilisez un effet de levier de 5, et que vous perdez plus de 20% sur vos actifs, alors vous aurez perdu plus de 100% de votre investissement !

Où se former ?

Pour vous former, je vous conseille de croiser les sources et de passer un peu de temps à investir en vous avant d’investir en bourse, que ce soit au travers de vidéos YouTube, e-book, livres, formations vidéos ou encore via des séminaires, virtuels ou réels.

Pour une formation optimale, je vous recommande également de vous rapprocher de personnes qui ont déjà atteint les résultats que vous souhaitez obtenir et de se renseigner auprès d’elles.

Ces personnes seront pour vous comme des mentors et les mentors sont très efficaces pour nous faire progresser. Que vous les rencontrez dans la vie réelle, ou sur internet au travers de leur contenu, cela fonctionnera et vous sera bénéfique !

Jeune femme derrière des barreaux regardant vers le ciel, avec de l'espoir dans ses yeux

Constituer son épargne de précaution

La troisième étape consiste à vérifier que vous avez assez d’argent de côté avant d’investir en bourse.

Avoir 6 mois d’avance sur ses dépenses

Avant d’acheter vos premières actions et d’investir, je vous conseille de vous constituer un fonds de sécurité représentant 6 mois d’avance sur vos dépenses.

En tant que mineur, vous ne savez peut-être pas combien votre train de vie vous coûte par mois, mais vous pouvez essayer d’estimer par vous-même, en prenant en compte toutes les dépenses du quotidien : logement, eau, gaz, électricité, vêtements, transports, abonnements, etc.

Vous pouvez aussi essayer d’estimer en vous imaginant en tant qu’étudiant ou jeune adulte, dans quelle ville et quel type d’appartement vous habiterez, ce qui vous permettra déjà de déterminer le budget du logement et des charges.

Garder de l’argent en réserve pour votre avenir

De plus, si vous êtes encore mineur, vous aurez sûrement besoin de mettre un peu d’argent de côté si vous comptez faire des études supérieures.

Ainsi, je vous conseille de garder une épargne assez conséquente pour votre avenir proche, et d’investir que l’argent dont vous n’avez vraiment pas besoin à court et moyen terme, et que vous pouvez vous permettre de perdre.

En procédant de cette façon, vous pourrez acheter votre tranquillité et investir le surplus d’argent sans stress si jamais vous perdez une partie de votre investissement sur le court terme.

Cela vous évitera également de vendre en catastrophe vos positions pour récupérer de l’argent rapidement pour faire face aux imprévus du quotidien.

Bref, un fonds de sécurité vous apportera un meilleur rendement et plus de tranquillité d’esprit en perspective !

Créer sa stratégie et définir ses objectifs

Sur quel horizon et votre pourquoi ?

Maintenant, vous allez pouvoir définir votre stratégie d’investissement en bourse. Est-ce que vous allez investir en bourse sur le court, moyen ou long terme ?

Et surtout, pourquoi souhaitez-vous investir en bourse ? Pour aider vos parents à avoir plus de revenus, pour acquérir la liberté financière le plus rapidement possible ou encore pour dégager un complément de revenus personnel ?

En vous posant ces questions, vous y verrez déjà plus clair dans votre stratégie et sur les objectifs en bourse que vous souhaitez atteindre.

Ne pas s’attendre à des rendements irréalistes

Je trouve que quand on est jeune ou novice en bourse, on a tendance à s’attendre à des rendements irréalistes.

Certes, sur le long terme (20 ans et plus), la bourse est le type d’investissement le plus rentable de tous, mais investir en bourse demande de la patience et vous ne pourrez pas bâtir une fortune conséquente en quelques jours ou semaines.

Investir en bourse n’est donc pas un sprint, mais un marathon, dans le cas où vous investissez de façon passive et sur le long terme.

De plus, vous aurez beaucoup plus de chances de battre le marché, qu’en investissant sur un horizon très court terme.

En bourse, le rendement de nos actions est amplifié avec l’effet cumulé des intérêts composés, qui permet à notre capital d’augmenter de façon exponentielle avec le temps.

Lisser ses investissements dans le temps

Enfin, pour diminuer le risque en bourse, je vous recommande vivement de lisser vos investissements dans le temps, c’est-à-dire d’investir par exemple 50 € / mois sur une année, plutôt que 600 € (50×12) en une seule fois. De cette façon, ce lissage vous permettra d’acheter des actions tout au long de l’année.

Par exemple, si au mois de janvier, vous achetez une action un peu trop chère, mais qu’en février elle baisse soudainement, vous pouvez réinvestir dans cette même action et profiter de la potentielle hausse du cours dans les mois à venir.

Tandis que si vous passez un ordre de 600 € en une seule fois, et que malheureusement vous passez cet ordre juste avant une forte baisse du marché, ou un krach boursier, alors vous perdrez une grande partie de votre investissement du jour au lendemain, et il vous faudra sûrement plusieurs mois pour retrouver votre investissement initial.

Conclusion

Si j’étais à votre place, je commencerais éventuellement investir dès l’âge de 16 ans, mais je prendrais bien mon temps pour me former et définir ma stratégie. Pour vérifier que cette dernière est viable, je la testerai ensuite avec un portefeuille fictif.

Bon à savoir :

Vous pouvez créer des portefeuilles fictifs sur la plupart des brokers en ligne et ceci vous permettent de passer des ordres gratuitement et de détenir des actions virtuellement, pour s’assurer que votre stratégie fonctionne bien.

Une fois que j’ai trouvé une stratégie qui me correspond et qui est viable, alors je commencerai à investir uniquement de l’argent que je peux me permettre de perdre.

Ensuite, dès 18 ans, j’ouvrirai un PEA (Plan d’Épargne en Actions) Jeunes, pour pouvoir investir en bourse sans payer d’impôts sur le revenu. Dès que je ne serai plus dans le foyer fiscal de mes parents, j’en profiterai également pour ouvrir un PEA-PME, qui me permettra de monter mon plafond d’investissement à 225 000€, au lieu de 150 000€ et d’investir dans des PME (Petites et Moyennes Entreprises) françaises.

Au sein d’un PEA, comme je dois attendre 5 ans avant de pouvoir retirer l’argent investi du plan, je l’ouvrirai le plus vite possible, pour que la durée des 5 années requises commence à s’écouler.

Cependant, juste avant d’ouvrir cette enveloppe fiscale, je prendrai bien le temps de comparer différents brokers en ligne (oubliez les banques physiques qui proposent des frais beaucoup trop élevés), et de trouver celui avec des frais les plus bas possible, avec une sécurité importante et avec un service client de qualité (vous ne pouvez ouvrir qu’un PEA, donc choisissez bien).

Pour conclure, si vous pensez que ça risque de faire plus de mal que de bien dans votre relation avec vos parents et de les stresser (ainsi que vous au passage), alors je vous conseille d’attendre 18 ans pour investir.

Vous pourrez en profiter pour vous former en profondeur sur le sujet, et de repérer en amont les premières actions que vous allez acheter.

Vous pouvez également faire des petits boulots ou vous créez de nouvelles sources de revenu ce qui vous permettra d’investir toujours plus d’argent en bourse.

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura été utile. Si vous avez des questions sur l’article, n’hésitez pas à les poser en commentaires, c’est fait pour ça ! Enfin, vous pouvez consulter un autre article où je vous explique comment acheter des fractions d’actions.

Source des Images : Pexels

Je précise que je ne suis pas reconnu comme un professionnel par l’État ou un organisme financier public mais je suis simplement un particulier qui partage ses connaissances, ses erreurs et réflexions dans le but de vous aider.

Tout investissement comporte des risques donc n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Lorsque vous décidez d’investir en ligne, il est important de bien se renseigner en amont et de croiser les sources.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

N'hésitez pas à voter !

Note moyenne : 0 / 5. Compte des votes : 0

Pas encore de votes, soyez le premier à voter !

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Pas de commentaires publiés pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Aucun commentaire à afficher.
Logo Gwenn Rohart se lancer en bourse

Salut à toi et bienvenue sur mon blog, je m'appelle Gwenn Rohart et je suis un investisseur particulier en bourse.

Lorsque j'ai voulu me lancer en bourse, j'ai eu beaucoup de difficultés et d'hésitation au début. Mais comme je savais que ça valait le coup, je me suis accroché et je me suis formé par moi-même.

J'ai créé ce blog pour vous aider à vous lancer en bourse à votre tour. J'espère que mon contenu vous plaira et vous sera utile. Si c'est le cas, j'aurais atteint mon objectif d'aider un maximum de débutants à commencer à investir en bourse !

Bouton de scroll pour remonter en haut de la page