janvier 7

S&P 500 vs NASDAQ 100 : Dans quel indice Faut-il Investir ?

Bienvenue dans ce nouvel article où aujourd’hui, nous allons voir s’il vaut mieux investir sur le S&P 500 vs le NASDAQ 100 ? Ou alors sur les 2 en même temps ? Ces 2 fameux indices boursiers sont tous les 2 américains et sont souvent comparés en termes de performance et de risque…

Tu vas découvrir ce qu’il en est en termes de : 

  • performance ; 
  • volatilité ;
  • diversification ;
  • frais sur les ETF.

Je te fournirai également une liste de fonds pour investir sur ces 2 index boursiers.

NB : Il s’agit juste d’une comparaison entre 2 indices boursiers, mais en aucun cas d’un conseil en investissement personnalisé. On a tous une situation et des objectifs différents, donc je ne peux pas te conseiller directement sur ton portefeuille. Mais à la fin de cet article, tu trouveras mon avis sur ces 2 indices.

S&P 500 vs NASDAQ 100 : quel indice est le plus diversifié ?

✅ Commençons par comparer la diversification de ces 2 indices boursiers en termes de :

  • nombre d’entreprises (et le TOP 10 des positions) ;
  • secteurs d’activités ; 
  • secteurs géographiques.

Les principales caractéristiques de l’indice S&P 500 

Actuellement, le S&P 500 regroupe les 503 entreprises américaines avec les capitalisations boursières les plus importantes du pays. Voici les 10 1ʳᵉˢ positions de l’indice :

S&P 500 vs NASDAQ 100 : Les 10 premières positions du S&P 500
S&P 500 vs NASDAQ 100 : Les 10 premières positions du S&P 500

👉 Dans ce top 10, on retrouve beaucoup d’entreprises technologiques, mais aussi Berkshire Hathaway (un conglomérat) et JP Morgan, une entreprise financière.

Et voici ce que ça donne pour la répartition sectorielle :

La répartition sectorielle du S&P 500
S&P 500 vs NASDAQ 100 : Répartition sectorielle du S&P 500

Quelle est la composition du NASDAQ 100 ?

Pour le NASDAQ 100, on se rend vite compte qu’il s’agit d’un indice beaucoup plus concentré : seulement 101 entreprises différentes… dont plus de la moitié sont dans la technologie et la communication.

↪️ Les 10 1ʳᵉˢ positions représentent à elles seules 45,12 %, soit quasiment la moitié du poids de l’indice (contre seulement 30,37 % pour le S&P 500)

S&P 500 vs NASDAQ 100 : Les 10 premières positions du NASDAQ 100

De plus, on retrouve des secteurs entiers qui sont absents comme : 

  • la finance ; 
  • l’énergie ;
  • l’immobilier.
La répartition sectorielle du NASDAQ 100
S&P 500 vs NASDAQ 100 : La répartition sectorielle du NASDAQ 100

La performance du S&P 500 et du NASDAQ 100

Alors, qu’est-ce que ça donne du côté performance ? C’est la question que tout le monde se pose !

Le rendement du NASDAQ 100 et du S&P 500 depuis 2010

Si l’on regarde depuis le 18 mai 2010 jusqu’à aujourd’hui (le 04 janvier 2024), en performance cumulée : 

  • le S&P 500 a fait +413,99 % (ce qui est déjà exceptionnel) ;
  • le NASDAQ 100 a fait +896,49 %.
La performance du S&P 500 depuis le 18 mai 2010
S&P 500 vs NASDAQ 100 : la performance du S&P 500 depuis le 18 mai 2010
La performance du NASDAQ 100 depuis le 26 janvier 2010
La performance du NASDAQ 100 depuis le 26 janvier 2010

Et voici ce que ça donne pour la performance annuelle de ces 2 index boursiers :

La performance annuelle du S&P 500
La performance annuelle du S&P 500
La performance annuelle du NASDAQ 100
S&P 500 vs NASDAQ 100 : la performance annuelle du NASDAQ 100

Ici, on regarde que la performance de l’indice de référence (et pas de l’ETF).

Bon, la différence est vraiment colossale si l’on regarde sur 10 ans.

Avec les intérêts composés, si tu avais investi 5 000 € sur ces 2 indices il y a 10 ans, tu aurais : 

  • 15 549,94 € avec le S&P 500 ;
  • 28 495,81 € avec le NASDAQ 100 aujourd’hui.

🚨 Garde en tête que les performances de ces 2 indices sur les 10 dernières années sont vraiment extraordinaires et plus élevées que d’habitude.

Comparaison des 2 indices boursiers en termes de performances depuis 1972 

↪️ À présent, si l’on regarde à très long terme, depuis 1972 : on se rend compte que le NASDAQ 100  surperforme toujours le S&P 500.

S&P 500 vs NASDAQ 100 : comparaison des performances du S&P 500 et du NASDAQ 100 depuis 1972

Avec un investissement initial de 10 000 $ en 1972, on se retrouve avec : 

  • 1,14 million de dollars pour le NASDAQ 100
  • contre 1 million de dollars pour le S&P 500.

Du coup, la surperformance est toujours présente, mais moins importante : 14 % sur 50 ans, soit 0,28 % par an.

Sauf que, quand on regarde la volatilité, ça change tout :

La comparaison des retours annuels entre le S&P 500 et le NASDAQ 100
S&P 500 vs NASDAQ 100 : la comparaison des retours annuels entre le S&P 500 et le NASDAQ 100

Sur ce tableau, la volatilité est en anglais « standard deviation ».

Et là, c’est le drame pour le NASDAQ 100.

29,2 % contre 16,9 %, soit un indice près de 2 fois plus volatil. Donc, les variations sont 2 fois plus importantes à la hausse comme à la baisse.

✅ Autrement dit, sur 50 ans : le NASDAQ 100 est près de 2 fois plus risqué, pour seulement 0,28 % de surperformance annuelle.

Personnellement, je trouve que ça ne vaut pas le coup de prendre autant de risques supplémentaires, pour une récompense aussi faible !

Le NASDAQ 100 : très volatil et à la mode que depuis 2014 ?

Voici 2 images qui apportent un peu plus de contexte à la surperformance du NASDAQ 100.

Les gains cumulés du NASDAQ 100 entre 1990 et 2002
S&P 500 vs NASDAQ 100 : les gains cumulés du NASDAQ 100 entre 1990 et 2002

Je ne sais pas vous : mais une volatilité aussi extrême, ça me fait peur ! 😱

Les gains cumulés du NASDAQ 100 depuis 2009
S&P 500 vs NASDAQ 100 : les gains cumulés du NASDAQ 100 depuis 2009

Alors oui, comme le NASDAQ 100 est surtout composé d’entreprises technologiques, l’indice est assez cyclique. Il a cartonné : 

  • dans la fin des années 1990 avec la bulle internet ;
  • depuis 2014 où cette décennie a été très profitable aux entreprises de la technologie.

Mais en temps normal ? Le NASDAQ 100 ne surperforme pas tant que ça que le S&P 500. 

✅ Par exemple : 

  • en 1976, on voit 23,8 % contre 26,1 % pour le NASDAQ 100 ;
  • en 1985, on a eu 31,2 % pour le S&P 500 contre 7,1 % pour le NASDAQ ; 
  • en 2004, où l’on constate 10,7 % contre 10,4 % pour le NASDAQ 100.

C’est normal, car le secteur technologique, comme tous les autres, a ses moments de gloire… mais aussi des moments où il est relégué au second plan.

S&P 500 vs NASDAQ 100 : La rotation des secteurs boursiers en temps de récession et de hausse

Comment investir sur le S&P 500 et le NASDAQ 100 ?

Découvrons maintenant les meilleurs ETF pour t’exposer au S&P 500 et au NASDAQ 100.

Les meilleurs ETF pour investir sur le S&P 500

📍 Voici ce que je te recommande pour le compte-titres ordinaire (CTO)

📍 Voici ce que je te conseille pour le plan d’épargne en actions (PEA)

Quel ETF pour investir sur le NASDAQ 100 ?

📍 Voici les trackers intéressants si tu investis via un CTO : 

📍 Et si tu préfères utiliser un PEA, tu n’as qu’un seul ETF éligible : 

Que choisir entre le S&P 500 et le NASDAQ 100 ?

Alors que faire au final : faut-il investir dans le NASDAQ 100

Comme nous l’avons vu, le NASDAQ 100 a bien plus performé que le S&P 500 depuis 2014. Mais depuis 1972, ce qui est bien plus représentatif, la surperformance n’est que de 14 % au total, soit 0,28 % par an. 

Donc, jusque là on pourrait se dire que le NASDAQ 100 est une bonne idée. Sauf que cet indice est près de 2 fois plus volatil que le S&P 500… il faut donc avoir les reins bien accrochés.

Personnellement, je trouve que cette légère surperformance sur le très long terme ne justifie pas un risque aussi élevé.

Et puis, les frais de gestion sur les ETF sont : 

  • 2 fois plus élevés sur PEA pour le NASDAQ 100 ;
  • et 4 fois plus importants sur CTO pour le NASDAQ 100.

Pour toutes ces raisons, je ne suis pas fan du NASDAQ 100 et je n’investis que dans le S&P 500. Cependant, si tu souhaites gérer un portefeuille plus agressif et plus concentré, tu peux t’exposer en partie au NASDAQ 100 en plus du S&P 500. Mais garde bien en tête que tu investiras 2 fois sur les mêmes actions et que tu surpondères volontairement les valeurs technologiques. 

👉 Dans tous les cas, investir que sur le NASDAQ 100 et oublier le S&P 500 ne constitue pas une décision très sage selon moi. Par ailleurs, si c’est ce que tu veux quand même faire, je te conseille juste de redoubler de vigilance.

PS : Bien sûr, je n’ai pas la science infuse mais je voulais juste te partager mon avis vis-à-vis de ces 2 indices boursiers. Fais tes recherches de ton propre côté et croise les sources ! 

Si l’on regarde depuis le 18 mai 2010 jusqu’à aujourd’hui (le 04 janvier 2024), le NASDAQ 100 a fait +896,49 % (contre +413,99 % pour le S&P 500) en performance cumulée.  

✅ De plus, depuis 1972, le rendement annuel moyen du NASDAQ 100 est de 10,8 %. 

Sur les 10 dernières années, le S&P 500 a obtenu une performance annuelle de 11,40 % par an (en dollars) ; contre 17,53 % par an pour le NASDAQ 100.

↪️ Depuis 1972, son rendement annuel moyen s’élève à 10,5 % par an.

Comme nous l’avons vu, le NASDAQ 100 a bien plus performé que le S&P 500 depuis 2014 (17,53 % par an contre 11,40 %).

Mais depuis 1972, la surperformance n’est que de 14 % au total, soit 0,28 % par an. 

Sauf que le NASDAQ 100 est près de 2 fois plus volatil que le S&P 500… 

Personnellement, je trouve que cette légère surperformance sur le très long terme ne justifie pas un risque aussi élevé et je préfère investir sur le S&P 500.

📍 Voici ce que je te recommande comme ETF S&P 500 pour le compte-titres ordinaire (CTO) : 

📍 Et voici ce que je te conseille comme trackers pour le plan d’épargne en actions (PEA) : 

Oui tu peux ! Par contre, tu n’as pas vraiment le choix, car tu n’as qu’un seul ETF éligible au PEA.

✅ Il s’agit du : 

📍 Voici les trackers intéressants si tu investis sur le NASDAQ 100 via un CTO

📍 Et si tu préfères utiliser un PEA, tu n’as qu’un seul ETF éligible : 

Je précise que je ne suis pas reconnu comme un professionnel par l’État ou un organisme financier public mais je suis simplement un particulier qui partage ses connaissances, ses erreurs et réflexions dans le but de vous aider.

Tout investissement comporte des risques donc n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Lorsque vous décidez d’investir en ligne, il est important de bien se renseigner en amont et de croiser les sources.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

N'hésitez pas à voter !

Note moyenne : 4.3 / 5. Compte des votes : 11

Pas encore de votes, soyez le premier à voter !

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?


Vous aimeriez aussi 

  • Salut,

    Merci pour l’analyse!

    Je suis complètement d’accord avec ton analyse (les chiffres sont les chiffres), mais dans un monde de plus en plus dirigé par la tech, je pense que le Nasdaq a encore son épingle à jouer pour superformer comme les 10 dernières années plutôt que la moyenne sur 50 ans.

    • Bonjour Camille !

      Merci beaucoup pour ton commentaire 😁
      C’est intéressant d’avoir ton point de vue et il est vrai que même si les chiffres ne mentent pas, on peut toujours investir en fonction de ses convictions personnelles.
      C’est ce qui fait aussi la beauté de l’investissement et la diversité des portefeuilles qui existent dans le monde. 🙂

      Et il est indéniable que les GAFAM sont archi-présentes dans notre société moderne, mais aussi de nombreuses entreprises technologiques comme Zoom, Netflix, Tesla, etc.

      Bonne journée à toi !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >