Illustration-société-non-cotée

Faut-il investir dans une société non cotée ?

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi toutes les grandes sociétés ne sont pas cotées en bourse ?

Par exemple, vous avez essayé de vous renseigner sur les actions d’Auchan ou de Leclerc et ne vous les avez pas trouvées. C’est normal ! Ce sont ce qu’on appelle des sociétés non cotées en bourse

En plus des termes “société cotée” et “société non cotée”, vous avez peut être déjà entendu parler de public equity et de private equity ?

Le public equity correspond tout simplement aux sociétés cotées en bourse, tandis que le private equity correspond aux entreprises non cotées en bourse.

Il existe beaucoup d’entreprises non cotées en bourse, mais la plupart d’entre elles sont des PME (Petites et Moyennes Entreprises).

Nous allons donc voir dans cet article les raisons qui poussent une entreprise à être présente en bourse ou non et les différences qui existent entre une société cotée et non cotée.

Par ailleurs, vous pouvez retrouver la version vidéo de cet article juste ici :

Pourquoi une société décide de devenir cotée en bourse ?

Voici la liste des raisons qui pousse une entreprise à s’introduire en bourse : 

  • Attirer de nouveaux investisseurs et lever des fonds pour accélérer son développement interne.

Il peut s’agir d’une distribution d’actions existantes ou de nouvelles actions. Dans ce cas, on parlera également d’augmentation de capital.

Si l’introduction en bourse se passe bien, l’entreprise va recevoir beaucoup de capital rapidement, ce qui peut lui conférer un avantage non négociable pour accélérer son expansion.

Ce fut par exemple le cas de Nike.

Les dirigeants ont hésité pendant de nombreuses années avant de se coter en bourse, car ils voulaient garder le contrôle de la société, mais dans le même temps, ils avaient cruellement besoin de fonds pour faire de la publicité et pour s’endetter davantage.

Phil Nkight Nike - société cotée
Phil Knight (à l’époque), fondateur de Nike – Source : Pinterest.fr

Une fois coté en bourse, au début des années 1980, leur expansion est montée en flèche et ils sont devenus incontournables dans le monde du sport.

Notamment en pariant sur Michael Jordan et en devenant par la suite sponsor officiel de la NBA.

Tout ça pour vous dire qu’une cotation en bourse peut mener une entreprise très, très loin…

  • Permettre aux salariés et aux premiers investisseurs, qui ont investi lorsque l’entreprise était non cotée, de vendre leurs actions et de dégager une belle plus-value.

C’est ce qui s’est passé pour les employés de Microsoft, et qui a profité a de nombreux cadres supérieurs, dont les célébrissimes Bill Gates et Steve Ballmer.

Ils ont monté leur société pendant leurs études universitaires à Harvard, et leur entreprise a explosé avant la fin de leur parcours universitaire.

Au moment où Microsoft s’est retrouvé coté en bourse, Bill Gates, Steve Ballmer et d’autres employés se sont retrouvés multimillionnaires “du jour au lendemain”.

Je l’écris entre guillemets, car bien sûr, leur entreprise ne s’est pas construite en un jour.

Et la veille de la cotation, ils étaient déjà employés et possédaient des parts de l’entreprise.

Mais cette cotation a rendu l’évaluation de leur patrimoine beaucoup plus simple, parce que le cours des actions était coté en continu et on savait exactement combien valait chaque action.

Steve Ballmer et Bill Gates jeunes - société cotée
Bill Gates et Steve Ballmer (à l’époque), fondateurs de Microsoft – Source : journaldunet.com
  • Renforcer leur notoriété.

En étant cotée en bourse, l’entreprise devient beaucoup plus connue.

Les investisseurs, les analystes et les médias se mettent à parler d’elle. En plus, cela peut renforcer sa crédibilité auprès des banques qui leur empruntent de l’argent, des clients ou encore des fournisseurs.

Tandis que quand vous n’êtes pas coté en bourse, votre entreprise est principalement connue par vos clients, par vos investisseurs privés et les prestataires avec qui vous travaillez.

En étant coté en bourse, vous êtes connus des marchés boursiers et des particuliers prêts à investir une partie de leur argent en bourse.

Pourquoi une société décide-t-elle de ne pas être cotée en bourse ?

Une société peut décider de ne pas être cotée en bourse pour plusieurs raisons :

  • Garder leur indépendance.

En effet, quand vous levez du capital et permettez à de nouveaux actionnaires d’acheter des parts de votre entreprise, ils vous demanderont une contrepartie.

Cela peut être de toucher une partie des bénéfices (comme les dividendes) ou d’avoir une partie du pouvoir de décision, en détenant des actions avec un droit de vote.

Pourquoi pas même de rejoindre le conseil d’administration, tant qu’on y est.

En siégeant au conseil, les investisseurs ont leur mot à dire sur la gestion de l’entreprise et sur ses perspectives.

  • Ne pas avoir à subir des obligations légales conséquentes.

Quand une entreprise est cotée en bourse, elle doit publier beaucoup d’informations sur sa comptabilité et sa gestion.

On retrouve par exemple la publication des résultats trimestriels et de ses bilans comptables ou encore des bulletins d’informations distribués aux actionnaires.

De plus, une société non cotée ne sera pas obligée de rendre des comptes à l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

L’AMF est l’organisme de régulation sur les marchés boursiers français.

Leur rôle est de vérifier qu’il n’y a pas de magouilles sur les marchés boursiers et que l’investisseur particulier est bien informé avant d’investir sur une action ou un produit financier.

  • S’exposer à la spéculation.

Certains investisseurs peuvent très bien décider de spéculer sur le cours de l’action et passer une grande quantité d’ordres par jour pour essayer de gagner de l’argent sur le très court terme.

Le cours de l’action devient donc très volatil et cela peut décourager les investisseurs (existants ou nouveaux) de détenir des actions de l’entreprise.

Une OPA survient lorsqu’une société A veut racheter une société B. Elle peut être amicale, c’est-à-dire que les deux sociétés ont négocié et se sont mises d’accord en amont de l’opération.

Mais elle peut également être hostile, cela arrive quand la société B ne veut pas se faire racheter par la société A.

Dans ce cas, la société B voudra tout faire pour éviter de se faire racheter.

Certains investisseurs peuvent être privilégiés

Sachez qu’une entreprise non cotée en bourse peut ouvrir son capital à certaines personnes, comme les dirigeants et les employés de l’entreprise par exemple.

C’est comme dans le cas de Microsoft que nous avons vu tout à l’heure.

Avant la cotation en bourse, les employés avaient déjà des parts de l’entreprise.

Lors de la cotation en bourse, ils pouvaient soit les vendre et faire une belle plus-value, ou les maintenir en espérant que l’entreprise continue à grossir, et leur patrimoine aussi par la même occasion.

Pour cela, trois moyens sont possibles :

Illustration-société-non-cotée

Quelles sont les différences entre une société cotée et une société non cotée ?

Liquidité des titres

La première différence importante est la liquidité des titres.

En effet, vous aurez beaucoup plus de difficultés à acheter et vendre des actions d’une société non cotée que d’une société cotée.

Le nombre d’actionnaires est beaucoup plus faible et vous devrez participer à des négociations poussées avec d’autres actionnaires pour acheter leurs parts.

C’est comme si vous prenez le marché des montres de luxe en édition limitée, où il y a environ 50 modèles à travers le monde entier.

Ce marché est très peu liquide et juste pour rentrer en contact avec un vendeur ou un acheteur, ce sera déjà très difficile !

Estimer la valeur des actions

Ensuite, pour une société non cotée, il est plus difficile d’estimer la valeur de l’entreprise, donc celles de vos actions aussi indirectement.

Il faudra que vous demandiez une estimation de vos actifs dans la société à un spécialiste.

Pour les actions cotées, celles-ci sont régies par l’offre et la demande et leur cours est réajusté en continu durant les horaires d’ouverture de la Bourse.

En France, les marchés boursiers sont ouverts de 9 h à 17 h 30 du lundi au vendredi et durant certains jours fériés. 

Informations disponibles pour investir

Enfin, vous aurez beaucoup plus d’informations disponibles si vous investissez dans les sociétés cotées, car ces dernières doivent fournir beaucoup de documents aux investisseurs.

Vous pouvez les trouver à tout moment sur internet, sur des sites financiers ou directement sur le site de l’entreprise. Ce qui n’est pas le cas d’une société non cotée.

Extrait bilans comptables Loreal - société non cotée
Extrait d’un bilan comptable d’une société du CAC 40 – Source : boursorama.com

Fiscalité des PME non cotées

À noter que pour les investissements dans des sociétés non cotées, il existe une fiscalité particulière.

Investir dans des PME non cotées vous permet d’avoir une réduction d’impôt sur le revenu de 18% du montant investi, dans la limite de 50 000€ d’actions pour une personne célibataire, veuve ou divorcée.

Pour les personnes mariées ou pacsées, la limite s’étend jusqu’à 100 000€ d’actions.

Cela offre donc une réduction d’impôt jusqu’à 9 000€ par personne. Vous pouvez retrouver la fiscalité de ce dispositif en détails en cliquant juste ici.

J’espère que mon article de blog vous aura aidé à différencier une société cotée d’une société non cotée.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions, je me ferais un plaisir de vous répondre.

Source des Images : Pexels

Tous les articles de blog et le contenu que vous trouvez sur selancerenbourse.fr sont communiquées à titre informatif. Ces informations ne sont en aucun cas une incitation à l’achat ou à la vente d’un produit financier.

Elles ne représentent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. Il est recommandé de consulter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d’investissement.

© Se Lancer En Bourse n’est en aucun cas responsable de vos pertes. Merci pour votre compréhension.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

N'hésitez pas à voter !

Note moyenne : 0 / 5. Compte des votes : 0

Pas encore de votes, soyez le premier à voter !

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Pas de commentaires publiés pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo-Gwenn-Rohart

Salut à toi et bienvenue sur mon blog, je m'appelle Gwenn Rohart et je suis un investisseur particulier en bourse.

Lorsque j'ai voulu me lancer en bourse, j'ai eu beaucoup de difficultés et d'hésitation au début. Mais comme je savais que ça valait le coup, je me suis accroché et je me suis formé par moi-même.

J'ai créé ce blog pour vous aider à vous lancer en bourse à votre tour. J'espère que mon contenu vous plaira et vous sera utile. Si c'est le cas, j'aurais atteint mon objectif d'aider un maximum de débutants à commencer à investir en bourse !

Vous ne pouvez pas copier ce contenu.

Bouton de scroll pour remonter en haut de la page