Homme d'une cinquantaine d'années assis sur un canapé en train d'acheter en ligne, avec en fond un sapin de Noël

Quel est le meilleur moment pour acheter une action ?

Aujourd’hui nous allons voir quel est le meilleur moment pour acheter une action. Vous allez découvrir quels critères importants il faut regarder avant d’acheter une action. Ces critères vous permettront de savoir si c’est le bon moment pour acheter une action ou s’il vaut mieux attendre quelques temps avant d’investir.

Dans cet article, je vais me baser sur des critères d’analyses fondamentales car c’est le type d’analyse que je maîtrise le mieux. Nous ne parlerons donc pas d’analyse technique, qui peut certes nous apporter beaucoup d’informations, mais qui, à mon sens, est plus utile pour un investissement court terme.

Vous pouvez retrouver la version vidéo de cet article de blog juste ici :

Un PER anormalement bas

Pour commencer, nous allons parler du PER (Price Earning Ratio). J’avais déjà dédié un article à cet indicateur très intéressant, qui nous permet de repérer en un coup d’œil si une action est trop chère ou non à un instant t.

Calcul du PER

Le PER peut se calculer en divisant le cours de l’action par le bénéfice net par action (BNPA). Il permet de savoir à combien de fois une action se paie les bénéfices de l’entreprise et de déterminer si nous payons un prix trop élevé pour acheter une action.

Le PER est donc réajusté très régulièrement, notamment lorsque le cours de l’action varie de manière importante ou lors des publications des résultats trimestriels de l’entreprise.

Les entreprises à faible croissance

Un bon PER devra être compris entre 8 et 12 pour une action d’une entreprise à faible croissance, c’est-à-dire qui a une augmentation de ses bénéfices de 2 à 5% maximum par année. On les repère facilement, car le cours de leurs actions augmente très peu.

Les entreprises cycliques

Ensuite, pour une action d’une entreprise cyclique, un PER adapté sera compris entre 12 et 20. Les entreprises qui sont cycliques ont donc un cours assez volatil et qui dessine des cycles de consommation régulier. Les entreprises de l’automobile, du tourisme, des loisirs ou encore de la construction en font partie.

Les actions piliers

Il en va de même pour les actions piliers (ou blue chips en anglais) qui sont les actions des entreprises réputées comme valeurs sûres et trop grosses pour faire faillite. Cela ne veut pas dire qu’elles ne peuvent pas faire faillite, c’est déjà arrivé par le passé pour de grandes entreprises, juste que le risque que cela arrive est relativement faible.

Les actions à forte croissance

Enfin, pour les actions à forte croissance avec des entreprises qui s’étendent rapidement et qui ont une augmentation de leurs bénéfices annuels de 10% et plus, leur PER aura tendance à être plus élevé car ces actions ont une croissance exponentielle. Elles sont donc très convoitées par les investisseurs et leur PER sera naturellement plus élevé. Un PER entre 20 et 40 est adapté à ces entreprises.

Au-dessus de 40, cela peut encore être intéressant si les entreprises ont de très belles perspectives d’avenir. Cependant, à mon sens, un PER au-dessus de 60 est trop élevé et dans ce cas, il vaudra mieux attendre que le cours de l’action (et indirectement le PER) baisse.

Vous pouvez également observer les variations du CAC 40 et de vos actions. Si elles baissent fortement sur un mois, vous pouvez regarder l’action qui a baissé le plus et racheter des actions de cette entreprise.

Le consensus des analystes

Enfin, vous pouvez aussi observer le consensus des analystes professionnels. Une action peut très bien vous sembler abordable, mais si les analystes estiment qu’il vaut mieux conserver ou attendre, et que l’action peut encore baisser, alors cela peut valoir le coup d’attendre avant d’acheter.

Cependant, les analystes restent des humains et peuvent très bien se tromper, mais je trouve cela intéressant d’avoir d’autres points de vue, surtout quand il s’agit d’experts habitués à analyser des actions.

Les résultats trimestriels

Vous pouvez aussi consulter les actualités de l’entreprise et noter quand l’entreprise publie ses résultats trimestriels. En théorie, si les résultats sont au-dessus des espérances des investisseurs, l’action devrait monter le jour-même et les jours suivants.

À l’inverse, si les résultats sont en-dessous des prévisions des investisseurs, l’action peut se mettre à baisser drastiquement, même si les résultats restent bons.

Interprétation des investisseurs

Par exemple, lors de la crise sanitaire de 2020, les résultats des entreprises étaient moins bons que d’habitude à cause de la crise, mais comme les analystes prévoyaient une reprise beaucoup plus lente que dans la réalité, le cours des actions s’est envolé ! 

Il se peut aussi qu’une entreprise publie des résultats extraordinaires, comme par exemple 20% d’augmentation des bénéfices par rapport au trimestre précédent, et qu’il ne se passe absolument rien, voire que le cours de l’action baisse légèrement.

Ayez confiance en vous et soyez patient

Parfois, vous pouvez avoir raison sur l’achat d’une action, mais les investisseurs n’ont pas encore vu la bonne occasion d’investir sur cette entreprise. Il peut se passer plusieurs semaines, mois ou années avant que l’action soit réévaluée à sa juste valeur.

Si vous choisissez de bonnes actions et que vous avez confiance en votre stratégie, soyez patients et la bourse vous le rendra un jour ou l’autre !

Homme d'une cinquantaine d'années assis sur un canapé en train d'acheter en ligne, avec en fond un sapin de Noël

EBIT et EBITDA

Vous pouvez également acheter une action si une entreprise surendettée arrive à se désendetter progressivement. On parle souvent d’une dette par rapport à l’EBITDA qui signifie Earnings Before Interests, Taxes, Depreciation and Amortization. Par exemple, il arrive souvent qu’une entreprise soit endettée à hauteur de trois fois son EBITDA.

Cet indicateur équivaut aux bénéfices avant impôts, intérêts et amortissements. Vous croiserez aussi parfois le terme EBIT, qui prend en compte les amortissements et les dépréciations des actifs. Il correspond au résultat d’exploitation. 

En plus de se désendetter, une entreprise peut augmenter ses bénéfices sur le long terme en vendant des filiales peu rentables, voire pas rentables du tout. Il peut donc être intéressant d’investir dans ces entreprises quand elles annoncent vendre ce genre de filiales.

Les banques centrales

Enfin, vous pourrez aussi observer attentivement le calendrier des banques centrales européennes et américaines, qui organisent des réunions tous les trimestres et selon les décisions qu’elles prennent, le marché peut augmenter ou baisser drastiquement sur une journée.

Il arrive souvent que les décisions de la FED (Federal Reserve System), qui est la banque centrale américaine, aient plus d’impact que la BCE (Banque Centrale Européenne) sur les actions françaises et européennes. En effet, le marché américain domine encore largement en bourse. Globalement, l’actualité américaine a une influence importante partout dans le monde et surtout en Europe.

Rachat d’actions

Rachat d’actions d’une société

Lorsque vous entendez qu’une entreprise rachète ses actions régulièrement, où qu’elle va en racheter d’ici quelques semaines, cela peut être un bon motif pour renforcer une position. Car dans ce cas, l’entreprise rachète ses actions puis les annule, donc il y a moins d’actions en circulation, ce qui fait augmenter mécaniquement le cours de l’action.

Cela signifie que l’entreprise a assez de moyens pour racheter ses propres actions (avec des rachats s’élevant souvent à plusieurs millions d’euros pour des grandes entreprises) et qu’elle est confiante dans ses perspectives.

Rachat d’actions d’un dirigeant

Il en va de même lorsqu’un dirigeant ou un cadre important de l’entreprise achète un nombre important d’actions. Les grands cadres achètent toujours pour une seule et bonne raison : ils pensent que le cours de l’action va monter prochainement et que l’entreprise se porte très bien.

Cependant, l’inverse n’est pas forcément vrai. Si un haut cadre de la société vend ses actions, il est impossible de savoir la raison de sa vente. Ce ne sera pas nécessairement une mauvaise nouvelle, car l’employé peut vendre ses actions pour plein de raisons : acheter une nouvelle maison, financer un projet personnel, etc.

Combien faut-il acheter d’actions différentes ?

Pour terminer, je voulais rapidement vous parler de diversification et de combien de lignes d’actions différentes il faut pour avoir un portefeuille bien diversifié.

En fait, lorsque vous avez moins de dix actions différentes, votre portefeuille est très volatil et c’est assez risqué d’avoir aussi peu de positions.

Par contre, on remarque avec le graphique ci-dessus, qu’à partir de 25 actions différentes, cela n’est plus très utile de continuer à diversifier ses actions, car la volatilité baisse légèrement.

De plus, plus vous diversifiez, plus vous diluez le risque et donc moins vous aurez de rendement dans votre portefeuille.

Donc, à mon sens, avoir entre 10 et 25 lignes d’actions différentes me paraît correct pour une stratégie d’investissement gagnante/prudente.

Par ailleurs, si vous aimez participer aux assemblées générales et suivre attentivement les actualités de chacune des sociétés, au-dessus de 25 sociétés différentes, vous risquez de trop vous éparpiller et de passer trop de temps à recueillir toutes les informations.

J’espère que mon article vous aura aidé à y voir plus clair à quel moment il est préférable d’acheter des actions et sur quels critères vous baser. Je vous renvoie vers un autre article qui explique comment savoir si c’est le bon moment pour investir en bourse.

Source des Images : Pexels

Je précise que je ne suis pas reconnu comme un professionnel par l’État ou un organisme financier public mais je suis simplement un particulier qui partage ses connaissances, ses erreurs et réflexions dans le but de vous aider.

Tout investissement comporte des risques donc n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Lorsque vous décidez d’investir en ligne, il est important de bien se renseigner en amont et de croiser les sources.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

N'hésitez pas à voter !

Note moyenne : 5 / 5. Compte des votes : 1

Pas encore de votes, soyez le premier à voter !

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Pas de commentaires publiés pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Aucun commentaire à afficher.
Logo Gwenn Rohart se lancer en bourse

Salut à toi et bienvenue sur mon blog, je m'appelle Gwenn Rohart et je suis un investisseur particulier en bourse.

Lorsque j'ai voulu me lancer en bourse, j'ai eu beaucoup de difficultés et d'hésitation au début. Mais comme je savais que ça valait le coup, je me suis accroché et je me suis formé par moi-même.

J'ai créé ce blog pour vous aider à vous lancer en bourse à votre tour. J'espère que mon contenu vous plaira et vous sera utile. Si c'est le cas, j'aurais atteint mon objectif d'aider un maximum de débutants à commencer à investir en bourse !

Bouton de scroll pour remonter en haut de la page