Jeu d'échecs avec des pions blancs couchés sur le plateau et un seul pion noir qui est encore debout

Quels sont les différents risques en bourse et comment les affronter ?

Nous allons voir aujourd’hui dans cet article les différents risques auxquels vous pouvez être exposés lorsque vous investissez en bourse. Il existe quatre types de risques différents en bourse. Mais rassurez-vous, en investissant de manière prudente, vous pouvez les limiter fortement et composer avec.

Le fait de connaître tous les risques auxquels vous devrez faire face vous permettra de mieux les appréhender, de les surmonter et vous donnera une confiance en vous plus grande dans vos futurs investissements. 

Les catégories de risques ci-dessous sont répertoriées en commençant avec celui où vous avez le moins d’influence à celui où vous en avez le plus.

Dernière chose avant de passer à la suite, n’oubliez pas que la bourse est un investissement risqué et que vous pouvez perdre une part importante de votre capital. Il est donc préférable d’avoir un fonds de sécurité couvrant six mois de dépenses et d’investir que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.

Les risques macroéconomiques

Tout d’abord, vous avez les risques liés à la macro-économie.

Crise économique dans un secteur d’activité

Demain, si une crise économique survient dans un secteur d’activité en particulier ou plus largement sur tous les secteurs d’activités, le cours des actions baissera fortement. C’est ce qu’il s’est passé par exemple lors des krachs boursiers de 2000, 2008 ou encore 2020

Lors de crises dans un seul secteur d’activité, celles-ci peuvent créer un effet domino et entraîner la chute économique dans d’autres secteurs d’activité.

Par exemple, en 2008, est survenue la crise des subprimes, où le secteur de l’immobilier aux États-Unis était complètement déséquilibré et a entraîné dans sa chute une crise mondiale, touchant ainsi tous les secteurs d’activité et géographiques. 

Crise économique dans un secteur géographique

Vous pouvez avoir des crises dans des secteurs géographiques précis. Si nous prenons l’exemple du président américain Donald Trump et du président chinois Xi Jinping, qui en 2019, étaient en pleine guerre commerciale, cette crise diplomatique a fortement impacté les entreprises américaines et européennes ayant des usines localisées en Chine.

Crise politique

De la même manière, une crise de secteur peut survenir suite à des événements politiques nationaux, européens ou mondiaux. Certains secteurs peuvent devenir tendances pour les investisseurs puis sont subitement abandonnés par les investisseurs suite à une nouvelle loi qui est votée. 

Par exemple, en 2021, nous avons clairement la tendance d’investissements écologiques et responsables et les entreprises ne respectant pas d’efforts sont de plus en plus délaissées et sanctionnées par les investisseurs.

Les risques comptables

Les indicateurs comptables les plus importants d’une entreprise

Ensuite, nous allons aborder les risques liés au bilan comptable des sociétés. Les indicateurs les plus importants à surveiller sont :

  • Le taux d’endettement de l’entreprise. Il est préférable que ce taux ne dépasse pas 110%.
  • Le résultat net de la société. Il est à surveiller s’il est instable d’une année à l’autre et surtout s’il baisse brusquement et se retrouve dans le négatif.
  • Les capitaux propres. La société doit avoir un minimum de réserves mobilisables rapidement pour faire face à d’éventuels imprévus.
Jeu d'échecs avec des pions blancs couchés sur le plateau et un seul pion noir qui est encore debout

La volatilité des actions

De surcroît, les actions sont volatiles et fluctuent en permanence selon l’offre et la demande. Le cours des actions peut baisser pendant une période assez longue avant de remonter, selon les évaluations des investisseurs vis-à-vis de la société et aussi des actualités concernant l’entreprise. 

Si les bilans comptables de la société se dégradent, elle peut finir par déposer le bilan et faire faillite. Dans ce cas, votre investissement dans l’entreprise sera réduit à zéro. Heureusement, cela reste rare, mais peut tout de même arriver. 

Et si vous souhaitez apprendre comment vous lancer dans l’investissement en bourse et avoir toutes les bases, alors cet ebook vous aidera sûrement.

Le risque de change

Enfin, il existe également le risque de change. Vous devrez y faire face si vous investissez dans des entreprises à l’étranger et ayant une devise différente de la vôtre.

Ce risque de change peut vous être favorable ou défavorable en fonction des taux de change. Ces derniers fluctuent également toute l’année.

Pour illustrer ce risque, si vous avez par exemple acheté une action à 100 $ et qu’elle monte à 102 $ en une semaine (soit une hausse de 2%), mais que dans le même temps le taux de change Euro / Dollar baisse de 3%, alors vous aurez perdu 1% sur votre investissement.

Le risque de liquidité

Pour conclure, je voulais vous parler d’un dernier risque qui existe en bourse qui est le risque de liquidité. Ce risque est beaucoup plus important sur des actions de PME (Petites et Moyennes Entreprises) en comparaison aux actions des grands groupes.

En fait, lorsqu’un marché est liquide, cela veut tout simplement dire qu’il sera facile d’acheter et de vendre des actions à un prix convenable.

Alors que pour les marchés peu liquides, les actions des petites entreprises sont suivies par moins d’analystes et d’investisseurs, ce qui aura pour conséquence directe un carnet d’ordres beaucoup moins rempli et avec des prix très écartés.

Si vous passez un ordre au marché, vous pouvez avoir des mauvaises surprises et acheter au premier vendeur qui peut très bien proposer un prix supérieur de plusieurs euros par rapport au cours actuel de l’action.

Diversifiez !

Pour fortement limiter vos risques en bourse, je vous conseille vivement de diversifier votre portefeuille en investissant dans des secteurs d’activités et géographiques différents.

Le but étant d’avoir un portefeuille boursier bien équilibré et de détenir des actifs décorrélés les uns des autres.

De cette manière, si vous avez des actions dans le secteur de l’immobilier et que celui-ci chute brutalement d’un jour à l’autre, les actions que vous détenez dans les autres secteurs d’activités compenseront cette baisse. 

Si vous souhaitez diversifier votre portefeuille avec très peu de lignes différentes, vous pouvez également passer par des ETF (Exchange Traded Funds) qui vous permettent d’investir sur un indice boursier, un secteur d’activité ou encore un secteur géographique en particulier. Donc avec un seul investissement, vous détenez des actions de plusieurs entreprises. 

Lisser vos investissements

Une autre chose que vous pouvez faire pour réduire votre risque dans le temps va être d’étaler ses passages d’ordres d’achat et de vente. Il sera beaucoup plus efficace d’investir 300 €/mois que 10 000€ en une seule fois. 

Tout simplement, car si vous avez le malheur d’investir vos 10 000€ juste avant un krach boursier, vous subirez une perte conséquente soudainement sur vos investissements.

Tandis que si vous investissez 300 € au mois de janvier quand le marché est au plus haut et que vous réinvestissez 300 € le mois suivant quand le marché a fortement baissé, vous pourrez profiter des baisses du marché pour acheter vos actions moins chers et ainsi mieux profiter des hausses par la suite et dégager de belles plus-values.

J’espère que mon article vous aura aidé. Vous savez maintenant quels sont les risques potentiels auxquels vous devrez faire face durant votre parcours boursier. En les sachant, vous pourrez investir de manière prudente et limiter fortement les risques de la bourse.

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter un autre article qui vous explique quel mode de gestion choisir pour votre PEA ou votre CTO en fonction de votre situation.

Source des Images : Pexels

Je précise que je ne suis pas reconnu comme un professionnel par l’État ou un organisme financier public mais je suis simplement un particulier qui partage ses connaissances, ses erreurs et réflexions dans le but de vous aider.

Tout investissement comporte des risques donc n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Lorsque vous décidez d’investir en ligne, il est important de bien se renseigner en amont et de croiser les sources.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

N'hésitez pas à voter !

Note moyenne : 0 / 5. Compte des votes : 0

Pas encore de votes, soyez le premier à voter !

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Pas de commentaires publiés pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Aucun commentaire à afficher.
Logo Gwenn Rohart se lancer en bourse

Salut à toi et bienvenue sur mon blog, je m'appelle Gwenn Rohart et je suis un investisseur particulier en bourse.

Lorsque j'ai voulu me lancer en bourse, j'ai eu beaucoup de difficultés et d'hésitation au début. Mais comme je savais que ça valait le coup, je me suis accroché et je me suis formé par moi-même.

J'ai créé ce blog pour vous aider à vous lancer en bourse à votre tour. J'espère que mon contenu vous plaira et vous sera utile. Si c'est le cas, j'aurais atteint mon objectif d'aider un maximum de débutants à commencer à investir en bourse !

Bouton de scroll pour remonter en haut de la page