Mallette de billets de 100 dollars américains

Quels sont les différents types de frais et pourquoi il faut éviter la spéculation selon moi ?

Aujourd’hui, dans cet article, je vais vous mettre en garde sur les différents frais qui existent en bourse et sur l’investissement à très court terme, souvent appelé day trading, et qui s’apparente souvent à de la spéculation.

Je vais essayer de vous convaincre pourquoi l’investissement sur le long terme est meilleur que celui à court terme, que ce soit en termes de rendement ou encore d’efforts à fournir. Je vous mettrais également en garde contre les frais en bourse. En effet, même s’ils représentent un pourcentage faible sur votre investissement, ils ne sont pas négligeables.

Si vous souhaitez voir concrètement ce que les frais représentent dans vos investissements boursiers, vous pouvez consulter ce simulateur de l’AMF.

Juste avant de commencer l’article, je vous mets deux liens en annexe. Il s’agit d’un comparatif PEA et d’un comparatif CTO que j’ai trouvé sur un autre blog d’investissement en bourse et qui sont très bien faits :

« Méfiez-vous des petites dépenses, une petite fuite peut faire sombrer un grand navire. »

Benjamin Franklin

Les différents frais en bourse

Nous allons voir les 4 différents types de frais qui existent en bourse.

Les frais de courtage

Ces frais sont des frais de transaction qui sont prélevés à chaque passage d’ordre à l’achat ou à la vente. Ils peuvent être proportionnels ou forfaitaires

Dans le cas où les frais sont proportionnels, la plupart des brokers ont tendance à faire baisser le pourcentage lorsque le montant de l’ordre augmente. Par exemple, vous pouvez avoir 0,5% de frais pour 500 € d’achat ou de vente d’actions, 0,25% de frais entre 500 € et 1 000 € et 0,10% pour plus de 1 000 €.

Cependant, s’il s’agit d’un forfait, il faudra que vous soyez vigilant aux montants que vous manipulez en bourse. Si vous avez par exemple 3 € de frais qui vous sont prélevés pour 500 € maximum d’achat ou de vente d’actions, sur un montant de 500 €, les frais seront de 0,6%.

Mais pour un montant de 100 €, les frais seront de 3%, soit cinq fois plus élevé. Si vous manipulez de petits montants, vos plus-values et dividendes perçus auparavant se feront vite grignoter par ces frais forfaitaires.

Si possible, essayez de trouver un intermédiaire financier qui propose un tarif proportionnel. De cette manière, si vous souhaitez acheter ou vendre que 100 € d’actions, vous aurez le même pourcentage que pour un montant de 500 € d’actions.

Le tarif proportionnel vous fera économiser de l’argent, peu importe les montants que vous manipulez, comparé au tarif forfaitaire.

Les droits de garde

Vous avez ensuite les droits de garde qui sont des frais prélevés par votre intermédiaire financier. Historiquement, ces frais permettaient de payer le stockage des actions lorsqu’elles étaient encore sous la forme papier.

Ces droits de garde dépendent donc de votre nombre de lignes d’actions, plus vous en avez, plus ces droits seront élevés. De plus, vous pouvez éviter de payer ces frais de garde si vous êtes actionnaire au nominatif pur.

Rassurez-vous, ces frais sont plafonnés à 0,4% de la valeur des titres détenus au sein de votre portefeuille boursier. De plus, ces droits sont déductibles du revenu imposable.

Pour bénéficier de cette déduction, il faudra que vous demandiez à votre intermédiaire financier une attestation, que vous pourrez ensuite joindre à votre déclaration de revenus.

À noter que certains brokers vous offrent les droits de garde et vous n’avez donc pas à les payer. 

Mallette de billets de 100 dollars américains

La taxe sur les transactions financières

Le troisième type de frais est donc la taxe sur les transactions financières. Depuis le 1er janvier 2017, elle représente 0,3% du montant d’une transaction boursière. Elle a été ajoutée pour dissuader les investisseurs de faire du day trading au profit d’investissements s’inscrivant dans une démarche plus long terme.

Toutefois, cette taxe n’est perçue que sur les actions des sociétés ayant leur siège social en France et dont leur capitalisation boursière est supérieure à 1 milliard d’euros.

Les frais pour le Service de Règlement Différé (SRD)

Enfin, vous avez les frais réservés au Service de Règlement Différé (SRD). En général, les frais du SRD seront de 0,02% par jour de bourse où vous empruntez des actions. Bien sûr, cela dépendra des tarifs de votre intermédiaire financier qui peuvent être plus ou moins élevés selon celui que vous choisissez.

Pourquoi il faut éviter la spéculation selon moi ?

Maintenant, je souhaite vous sensibiliser sur l’achat ou la vente d’actions à très court terme et sur la spéculation en bourse. Bien sûr, vous faites ce que vous voulez, je ne fais que donner mon point de vue sur l’investissement en bourse.

Beaucoup de perdants pour très peu de gagnants

En fait, j’avais entendu plusieurs fois la statistique affolante suivante : 95% des investisseurs qui font du day trading perdent la totalité de leur investissement (voire plus) en moins d’une année d’activité. Donc il est quand même possible de réussir, mais il faudra que vous fassiez partis du top 5% de tous les investisseurs en bourse. Ce qui n’est pas chose simple, surtout si l’on débute en bourse ! 

Beaucoup de temps et d’efforts à fournir

Ensuite, cela vous demandera de passer beaucoup de temps à analyser des graphiques, à faire des calculs et des hypothèses sur les cours des différentes actions que vous convoitez. Il faudra aussi que vous soyez très concentré lors de vos analyses et cela sur plusieurs heures voire sur la journée entière.

Personnellement, au bout d’une heure d’analyse d’actions, je commence à fatiguer et à m’ennuyer, j’ai besoin de faire autre chose et de changer d’activité pour ne pas m’épuiser à la tâche.

Les krachs boursiers et la spéculation

Enfin, je ne suis pas fan d’achats spéculatifs d’actions car comme nous l’a montré plusieurs fois l’histoire, la spéculation peut s’avérer très risquée et être à l’origine de crises financières sans précédent. 

Ce fut le cas en 1929, où beaucoup d’investisseurs particuliers se sont mis à spéculer sur les valeurs agricoles, et ce fut également le cas en 2000, sur les entreprises internet : des milliers d’entreprises sans revenus mais ayant leur domaine d’activité en lien avec internet étaient valorisées plusieurs millions de dollars.

J’espère que mon article vous aura aidé à y voir plus clair sur les différents types de frais en bourse et sur la spéculation. Je vous renvoie vers un autre article qui vous explique comment ne pas se laisser influencer par les autres et garder les idées claires en bourse.

Source des Images : Pexels

Je précise que je ne suis pas reconnu comme un professionnel par l’État ou un organisme financier public mais je suis simplement un particulier qui partage ses connaissances, ses erreurs et réflexions dans le but de vous aider.

Tout investissement comporte des risques donc n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Lorsque vous décidez d’investir en ligne, il est important de bien se renseigner en amont et de croiser les sources.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

N'hésitez pas à voter !

Note moyenne : 0 / 5. Compte des votes : 0

Pas encore de votes, soyez le premier à voter !

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Pas de commentaires publiés pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo-Gwenn-Rohart

Salut à toi et bienvenue sur mon blog, je m'appelle Gwenn Rohart et je suis un investisseur particulier en bourse.

Lorsque j'ai voulu me lancer en bourse, j'ai eu beaucoup de difficultés et d'hésitation au début. Mais comme je savais que ça valait le coup, je me suis accroché et je me suis formé par moi-même.

J'ai créé ce blog pour vous aider à vous lancer en bourse à votre tour. J'espère que mon contenu vous plaira et vous sera utile. Si c'est le cas, j'aurais atteint mon objectif d'aider un maximum de débutants à commencer à investir en bourse !

Bouton de scroll pour remonter en haut de la page